A- A A+
Belgium
Home  >  Comment aider?  >  Léguer ses biens

 

"Accueillir et secourir les plus faibles, sans distinction d'origine ou de religion" est la vocation, inspirée des valeurs chrétiennes que l'Ordre de Malte s'efforce d'affirmer.

 Pour les nombreuses activités qu'elle mène dans tout le Pays, l'Association belge mobilise un réseau de professionnels qualifiés, essentiellement dans les soins de santé, ainsi qu'un millier de bénévoles au service des personnes fragilisées par la maladie, le handicap, l'âge ou l'exclusion.

Vous souhaitez participer concrètement à cette mission au service des plus faibles ?

Parmi les solutions : le legs et la donation.

Le legs

Le legs est un don fait par testament. Le testateur (celui qui effectue le legs) y désigne le légataire qui bénéficiera de tout ou partie de ses biens après son décès.

Que léguer ?

Vous pouvez léguer à l'ASBL tout ou partie de vos biens immobiliers ou mobiliers (bijoux, oeuvres d'art, actions, obligations, etc ...).

Comment léguer ?

Diverses possibilités existent. Nous en mentionnons ci-dessous deux qui nous semblent particulièrement adaptées.

            Le legs pur et simple : au décès du testateur, le bien désigné rentrera en possession du testataire.

            Le "duo legs" : en laissant vos biens à l'ASBL, vous pouvez nous demander d'exécuter certaines donations nettes d'impôts à des personnes que vous nous désignerez. L'avantage fiscal de cette solution peut être très important. Dans certaines circonstances, il permet en effet de réduire de façon considérable les droits de succession à payer. Cette façon de procéder ne peut être décrite en quelques lignes. Elle doit être analysée au cas par cas.

A titre d'exemple:

si des neveux ou nièces héritent d'un oncle ou d'une tante n'ayant pas eu d'enfant, ils paieront des droits de succession pouvant aller jusqu'à 70%.

L'oncle ou la tante pourrait décider de léguer une somme fixe à son neveu ou à sa nièce, et le solde de ses biens à une ASBL à charge pour celle-ci de payer les droits de succession du neveu ou de la nièce. Celui-ci/celle-ci recevra ainsi une somme nette d'impôts et l'ASBL, qui ne paie pas de droits de succession sur sa part, recevra le montant qui lui a été accordé, moins les droits de succession du neveu ou de la nièce.

Votre notaire, ou, si vous le souhaitez, le notaire que nous vous proposerons, vous donnera tous les renseignements sur la manière de procéder.

 

La donation

Plus d'information dans la rubrique du site y relative.

 

Quel que soit votre choix, avant de passer tout acte ou de faire toute donation,

vérifiez bien les coordonnées de notre ASBL afin que vos biens arrivent à bonne destination !