Ordre de Malte
Ordre de Malte
Ordre de Malte
Ordre de Malte
Ordre de Malte
Ordre de Malte
Ordre de Malte

L'Ordre de Malte en Belgique

 

                   Au XII siècle, l'Ordre Religieux de l'Hôpital de Saint Jean de Jérusalem (dénomination de notre Ordre dès 1113) a possédé dans nos régions de nombreux biens qui seront groupés en sept commanderies ressortissant toutes du Grand Prieuré de France ayant, depuis 1311, son siège au Temple de Paris.
En Hainaut : la commanderie de Piéton,
en Brabant : les commanderies de Chantraine, de Tirlemont et de Vaillanpont, dans la mairie de Bois-le-Duc : la commanderie de la Braque,
en Flandre : les commanderies de Slijpe et de Castres,
au pays de Liège : la commanderie de Villers-le-Temple.

Les Belges qui désiraient être admis dans l'Ordre, le faisaient le plus souvent par l'entremise du Grand Prieuré d'Autriche-Bohême.

Pour mettre fin à cette situation, les chevaliers belges ont créé l'a.s.b.l. « Association Belge des Chevaliers de l'Ordre Souverain et Militaire de Malte », dont les statuts fûrent publiés aux annexes du Moniteur Belge du 11 janvier 1930 et approuvés par le Grand Magistère à Rome le 26 janvier 1930.     

Dès son origine, notre asbl accorde son patronage à l'Institut Neurologique belge. Fondé en 1925, ce centre indépendant non-universitaire est consacré à la fois au traitement des maladies nerveuses et à la recherche scientifique. Il devient le précurseur des unités de recherche neurologiques greffés sur les cliniques universitaires à travers l'ancien et le nouveau monde.

A l'époque, notre association participe activement à la gestion de cet Institut et le soutient financièrement. Des Chevaliers de Malte assument la Présidence et plusieurs mandats d'administrateurs ainsi que la direction médicale de cet établissement d'utilité publique.

Pour répondre aux préoccupations visant à améliorer les conditions d'hospitalisation en cours de traitement et à l'issue de la cure, fut fondé dès 1970 le « Centre de Réadaptation Fonctionnelle Neuro-Psychiatrique ». Ainsi prit naissance l'idée d'un « hôpital de jour » où sont actuellement développées les techniques de thérapeutique familiale avec la prévention sociale des maladies mentales comme aboutissement.

C'est dans les années 80, sous l'impulsion de son Hospitalier le Comte d'Oultremont de Wégimont et de Warfusée (Charles-Emile) puis de ses successeurs, que de nombreuses activités se développent en Belgique : présence auprès des malades dans les hôpitaux de chaque province, organisation pour les handicapés d'après-midi récréatives et de promenades culturelles, transport de malades, camps nationaux et internationaux pour jeunes handicapés, pèlerinages à Lourdes, à Banneux, à Scherpenheuvel et à Oostakker, nombreuses activités spécialement dédiées aux jeunes handicapés (camps d'été nationaux ou international, WE en famille, activités dominicales) ou sous protection du juge, accueil de sans-abri dans les maisons d'hygiène et de soins appelées "La Fontaine", ...

Par arrêté du Ministre des Finances du 24 décembre 1979, l'Association a été agréée en tant qu'institution accordant une aide aux déshérités au sens de l'art. 71 § 1er, 4° litt.e du Code des Impôts sur les revenus. Cet agrément a été renouvelé régulièrement et pour la dernière fois le 24 juin 2014 (pour une période de 6 ans). Actuellement tous les dons de min 40 € à l'Association Belge de l'Ordre de Malte (IBAN: BE56 2100 3890 0688 BIC : GEBABEBB) sont dès lors déductibles des revenus taxables à l'impôt des personnes physiques.

 

 

Contenu relatif

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de données personnelles à des fins statistiques d'information relatives à la navigation. Voir la politique de confidentialité pour plus d'informations.